BMO : budget 2006 et taux d’imposition

Lors du conseil de communauté du 10 février, ont été votés le budget 2006 et les taux communautaire d’imposition pour les particuliers (Taxe d’Habitation, Taxes sur le Foncier Bati et non Bati, Taxe d’enlevement des ordures ménagères) et les entreprises (Taxe proffessionelle).

Le budget présenté au conseil peut, à première vue, sembler convenable : soldes intermédiaires de gestion acceptables, encours de la dette en légère diminution... Mais à y regarder de plus prêt, ce budget est en trompe l’oeil. En effet, l’équilibre du budget repose en large partie sur les recettes de versement transport payées par les entreprises et administrations de plus de neuf salariés, avec des taux revus nettement à la hausse au 1er janvier 2006 pour anticiper sur le financement du tramway.

Or en 2006, seule cette recette qui, à terme doit servir à financer le tram, permet de maintenir à flot un budget qui par ailleurs prend l’eau de toutes part. Dès 2008 ou 2009, lorsque les travaux du tramway devraient commencer, comment assurera-t-on alors l’équilibre du budget ?

Les fondamentaux ne sont pas bons. Et pour faire face à une "dynamique des charges" qu’elle ne métrise pas, BMO ne connait qu’une solution : augmenter la pression fiscale. Et en 2006, les taux communautaires de TH, TFB, TFNB et TEOM vont une nouvelle fois flamber.

C’est ce que dénoncent les élus communautaires de Plouzané, qui eux s’efforcent au niveau communal de maitriser les dépenses publiques de manière à ne pas accroitre la pression fiscale sur les Plouzanéens.


Infos
Sites à visiter


Accès à l'Espace privé
Copyright © 2007 Yves Pagès - SPIP - statistiques gérées par